Des anciennes bobines et cassettes

De l’argentique aux pixels, numérisez les souvenirs de votre bébé

Les premiers supports vidéo étaient argentiques, c’est-à-dire qu’ils étaient composés de pellicules qu’il fallait développer pour en obtenir un film. Ce genre de technologie n’était pas aussi accessible que celle dont on dispose actuellement. Toutefois, certaines familles, y compris peut-être le vôtre, l’utilisaient pour sauvegarder leurs souvenirs.

Afin d’accéder à nouveau à ces souvenirs, il faut passer par une numérisation. C’est jusque-là le seul moyen permettant de faire entrer ces histoires dans une nouvelle ère.

Les avantages de passer à une version numérique

Passer à une version numérique ne peut qu’apporter du positif à vos souvenirs familiaux. Tout d’abord, les cassettes vidéo, mais surtout les bobines de film, sont très vieilles, si bien que leur place est désormais aux musées. Leur âge a fait qu’on ne peut plus les exploiter dans de bonnes conditions.

Ensuite, trouver des projecteurs, des magnétoscopes ou des caméscopes est difficile à notre époque. Plus personne ne les produit et la seule façon d’en obtenir est de les négocier chez un passionné ou un commerçant spécialisé.

Basculer vers une version numérique de nos souvenirs de famille permet également de les prendre en charge sur les appareils modernes que l’on utilise actuellement. On peut également en faire des copies afin de les partager à chaque membre de la famille. De plus, on peut les transmettre à nos descendants pour qu’eux aussi puissent en profiter.

Ce dernier point est très important, puisque cela signifie que l’on perpétue le nom, les valeurs ainsi que les traditions de nos aïeux. Pour la postérité, cela ne peut qu’être bénéfique, car on laisse des traces du passé pour le futur.

Albert

La numérisation : définition

La numérisation est le terme désignant ce passage de l’argentique aux pixels. Il s’agit exactement de la manière de procéder pour transférer le contenu de ces cassettes et bobines vers un périphérique de stockage récent.

Tous les vieux supports peuvent alors être numérisés, que ce soit les films 35 mm, 16 mm, 8 mm, VHS ou Hi8. Il n’y a donc pas de limite d’âge ou d’époque lorsque l’on parle de transmettre nos mémoires. Toutes sortes de périphériques de stockage peuvent également contenir une vidéo numérisée. Cela dépendra surtout de la capacité de stockage de ces derniers. Ainsi, on peut numériser sur DVD, clé USB, disque dur ou même sur smartphone.

À voir  Ma belle-fille manipule mon fils contre moi : quelles solutions ?

Pour ce qui est de la manière de procéder, on peut solliciter un professionnel, tout comme on peut le réaliser soi-même.

Côté professionnel, nous avons par exemple des prestataires comme l’entreprise numeriser-cassette.fr qui s’est spécialisée dans ce domaine. Ces derniers offrent des services de qualité pour que l’on puisse garder le maximum de souvenirs et les transmettre à nos enfants. Et pour l’autre alternatif, il faut être en connaissance de cause pour pouvoir se lancer. Il faut disposer des appareils et outils nécessaires, mais aussi maîtriser les compétences requises à ce genre de processus.

Le processus de numérisation

Si l’on se penche sur le processus de numérisation, on constate qu’il dépend du format du vieux support à numériser. En effet, il y a une grande différence entre une bobine de film et une cassette vidéo.

Pour la première, en règle générale, soit on filme directement la projection à l’aide d’une caméra, soit on scanne les pellicules pour ensuite les éditer sur un logiciel. Les bobines sont plus fragiles de par leurs âges. La projection peut être impossible à cause d’une perforation endommagée par exemple. Le mieux serait alors de s’orienter vers un spécialiste du domaine. Par contre, réaliser la numérisation d’une cassette vidéo est plus simple et à la portée de tous. Il suffit de posséder les matériels et logiciels adéquats et de savoir s’en servir. Les bandes d’une cassette sont, certes, également fragiles, mais elles sont plus manipulables que les précédentes.

Dans tous les cas, qu’il s’agisse d’une bobine de film ou d’une cassette vidéo, la numérisation commence toujours par le nettoyage et la remise en état de la bande.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *