Quelle est la différence entre une famille d’accueil et une famille adoptive ?

Les familles d’accueil et les familles adoptives sont très différentes à bien des égards. La décision d’adopter un enfant est une décision à vie, et les parents adoptifs ne sont pas différents des parents biologiques en termes de responsabilités et de droits légaux. Les enfants via les familles d’accueil ne bénéficient que d’une aide temporaire de la part de la famille d’accueil.

Les familles d’accueil et les familles adoptives ont des droits et des obligations différents, il est donc important de les distinguer.

L’Adoption

Les parents naturels et les enfants biologiques partagent les mêmes droits, responsabilités et obligations en cas d’adoption. Un nouveau certificat de naissance est délivré pour le bébé, avec un nouveau nom de famille (et parfois même un nouveau prénom). Ce document identifie un couple marié comme étant les parents d’un enfant adopté.

La relation avec la famille naturelle est « rompue », et une nouvelle relation se forme avec la nouvelle famille. Il n’y a pas de contrôle institutionnel sur la famille adoptive, et aucune aide financière supplémentaire n’est fournie à la famille pour le soutien de l’enfant adopté. La décision du tribunal d’adoption devenant définitive aux yeux de la loi, elle est traitée sur un pied d’égalité avec une famille biologique.

Voir notre liste des 6 meilleurs livres sur l’adoption, des livres complets et utiles !!!

La famille d’accueil

Les familles d’accueil, quant à elles, se substituent temporairement aux parents naturels dans la prise en charge quotidienne d’un enfant. À moins que le tribunal ne décide d’interrompre temporairement les contacts avec la famille biologique, le bébé bénéficie d’un contact permanent avec tous les membres de sa famille biologique.

Il n’est pas possible de créer de nouveaux liens juridiques par le biais du placement familial. Les enfants conservent leur nom et sont consultés sur leur santé et leur vie par leur famille biologique.

Les familles d’accueil ont certains droits et responsabilités

Les familles d’accueil sont chargées de fournir des soins quotidiens à un enfant placé, d’assurer son éducation et de le représenter lors de la perception de la pension alimentaire. Tout dommage causé par un enfant dont elles ont la charge est également à la charge de la famille d’accueil. En plus de la responsabilité parentale, les parents de l’enfant assument d’autres responsabilités.

Tout enfant placé dans une famille d’accueil a le droit de contacter ses parents biologiques. La fréquence des contacts de l’enfant avec ses parents est déterminée par le tribunal de la famille. Lorsqu’un enfant est placé dans une famille d’accueil, les parents biologiques conservent généralement l’autorité parentale, bien que cette autorité puisse être limitée.

Voir aussi : Combien coute une adoption en France ?

Quelques similitudes entre adoption et famille d’accueil

Le placement en famille d’accueil et l’adoption sont très différents. Mais ces deux groupes de familles sont confrontés à des défis similaires dans la prise en charge quotidienne de leurs enfants. Car tous deux accueillent des enfants ayant un passé d’expériences difficiles. Elles doivent donc être conscientes qu’il peut y avoir des difficultés éducatives résultant de traumatismes, d’abus ou de déterminants génétiques.

Cependant, la plus grande similitude entre les familles d’accueil et les familles adoptives est la volonté de s’occuper d’enfants abandonnés ou de ceux qui ne peuvent pas compter sur leurs parents biologiques au quotidien. Les parents adoptifs et les parents d’accueil font une différence dans la vie de ces enfants et, en même temps, éprouvent une énorme satisfaction dans la vie quotidienne de la famille. Ces deux types de familles donnent aux enfants de l’amour et de l’acceptation. Et elles peuvent faire des miracles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.