La méthode Pantley pour améliorer le sommeil de bébé

Les bébés ont généralement du mal à s’endormir seuls. Sans tétine dans la bouche ou sans le sein maternel, ils n’arrivent pas à bien dormir. Cela constitue une inquiétude et une situation difficile pour de nombreuses mamans. La méthode Pantley apparaît comme un véritable facilitateur des nuits d’un bébé. Votre bébé a du mal à s’endormir seul ? Cet article vous propose de découvrir la méthode Pantley et ses différentes étapes pour améliorer le sommeil de bébé.

La méthode Pantley : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une méthode mise au point par la Canadienne Elizabeth Pantley. La méthode Pantley consiste à apprendre au bébé comment s’endormir seul. En effet, il y a des bébés qui ont du mal à trouver le sommeil sans téter le sein ou sans une tétine dans la bouche ou encore sans être bercé dans le bras de leur mère.

Cette méthode vise à initier doucement le bébé, à travers différentes étapes successives, à dormir de façon autonome. Elle permet à la maman de déterminer à travers l’observation, le rythme de sommeil de l’enfant et ses troubles de sommeil. À partir du constat résultant de cette observation, elle pourra aider le bébé à améliorer son sommeil.

À combien de mois peut-on appliquer la méthode Pantley ?

La méthode Pantley ne peut être appliquée qu’aux nourrissons de plus de trois mois. C’est donc normal et rassurant que votre bébé de moins de quatre mois se réveille en pleine nuit. Il en va de sa santé et de sa bonne croissance.

À partir du quatrième mois, la méthode Pantley peut être appliquée. Et il n’est pas recommandé de l’utiliser dès que le bébé se réveille la nuit. En effet, il est important et judicieux pour la mère de maîtriser le cycle de sommeil de l’enfant. Pour connaître ce cycle de sommeil, il suffit d’observer le bébé et les signes indiquant qu’il a sommeil. Il faut aussi observer s’il a un sommeil profond ou léger.

Ce n’est que lorsque le bébé a du mal à se rendormir seul après s’être réveillé, que la méthode Pantley pourrait être appliquée. Elle permet non seulement à l’enfant de bien dormir, mais également à la mère de se reposer.

Les étapes de la méthode Pantley

La méthode Pantley est un processus qui se décline en trois grandes étapes :

  • l’étape d’observation du nourrisson
  • l’étape d’essai
  • l’étape du rituel pour dodo

Les bébés réagissent tous de façon différente tout au long du processus. Il est important de ne pas brusquer, de ne pas forcer le nourrisson, encore moins de brûler les étapes. La méthode Pantley est une stratégie qui se base sur le degré de rapidité auquel votre bébé assimile ce que vous lui apprenez.

L’étape de l’observation

La méthode Pantley invite les parents à observer le bébé. Il faut prendre le temps de remarquer les signes indiquant chez lui la fatigue et le sommeil. Et quand il s’endort, il faut voir dans quelle position il se sent à l’aise. Il faut également noter s’il arrive à s’endormir uniquement en étant avec une tétine ou en suçant le pouce.

Cette phase d’observation est très importante, car elle permet de déterminer les petites habitudes du bébé.

L’étape d’essai

Ici, il faut apprendre à votre bébé à bien dormir et à se débarrasser des petites habitudes observées.

Si le bébé dort uniquement en tétant, il faut retirer doucement le sein de sa bouche juste avant qu’il ne s’endorme complètement. Cela va être difficile au début, car il risque de pleurer à chaque fois que le sein sera retiré. Cela pourrait même l’irriter et le maintenir en éveil.

Selon la méthode Pantley, il faut réessayer autant de fois que possible. Pour chaque nuit, ou pour chaque sieste, il faut répéter le geste plusieurs fois jusqu’à ce qu’il réussisse à dormir sans le téton de la maman dans sa bouche.

Si le bébé ne dort pas sans la succion du pouce ou la tétine, il faut observer le même geste. Juste avant qu’il ne sombre complètement dans le sommeil, la tétine ou le pouce doit être délicatement enlevé de sa bouche. S’il se réveille ou s’il pleure, le geste est repris jusqu’à ce qu’il s’endorme.

Il est important de répéter le même geste sur plusieurs jours, voire des semaines. Dès qu’il sent dans son sommeil qu’il n’a plus rien dans la bouche, il va se réveiller en pleurs. Le but, c’est d’apprendre au bébé de façon autonome, à bien dormir.

L’étape du rituel pour dodo

Il s’agit de mettre en place suite aux deux premières étapes, un rituel pour aider le bébé à dormir dès qu’il a sommeil. Ce n’est pas un rituel standard. Les parents peuvent voir ce qui s’adapte le mieux à leur bébé. Cela consiste à prononcer des mots doux comme « Bonne nuit, mon bébé » ou « agréable nuit Trésor ». Le rituel peut aussi être l’écoute d’une berceuse ou d’une musique très douce. Le but, c’est de rassurer l’enfant, l’apaiser.

Au fil du temps, dès que vous mettrez la berceuse ou que vous prononciez les mots doux, le bébé dormira presque instantanément. Car, son cerveau aurait été habitué à cela. Il passera des nuits apaisantes. Il pourrait arriver de temps en temps que le bébé veuille absolument dormir dans les bras de sa maman. C’est normal, ne l’en privez pas. Il ne faut juste pas en faire une habitude.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.