Des Cannelés dans une assiette

Cannelé pendant la grossesse : peut-on en manger ?

Il était une fois une future maman, passionnée de gastronomie, qui se délectait de délicieuses pâtisseries avant sa grossesse. Cependant, depuis qu’elle attendait un heureux événement, elle se demandait si elle pouvait toujours se régaler de ses gourmandises préférées, dont le célèbre cannelé bordelais. Cette interrogation, partagée par de nombreuses femmes enceintes, suscite des réponses variées et parfois contradictoires. Dans cet article, nous explorerons les possibilités de déguster des cannelés pendant la grossesse tout en préservant la santé de la future maman et de son bébé.

Une femme enceinte peut-elle manger des cannelés ?

La grossesse est une période cruciale pour la santé de la maman et du bébé à naître. Une alimentation équilibrée et diversifiée est donc primordiale. Les pâtisseries, comme le célèbre cannelé bordelais, suscitent souvent des interrogations chez les futures mamans. Alors, peut-on en manger pendant cette période si spéciale ?

Oui mais, des cannelés sans alcool

La réponse est positive : une femme enceinte peut déguster un cannelé, mais certaines précautions doivent être prises.

Bien que les cannelés bordelais traditionnels contiennent généralement de l’alcool, il est important de souligner que durant la grossesse, la consommation d’alcool est fortement déconseillée. En effet, l’alcool peut avoir des effets néfastes sur le développement du fœtus, même en petites quantités. C’est pourquoi, pour les femmes enceintes, il est préférable d’éviter d’utiliser du Rhum dans la fabrication des cannelés faits maison.

L’astuce : Le Rhum est l’un des ingrédients emblématiques de la recette traditionnelle des cannelés, ajoutant une touche d’arôme et de saveur caractéristiques. Heureusement, il est tout à fait possible de déguster des cannelés sans alcool, en remplaçant simplement le Rhum par d’autres ingrédients savoureux et sans risque pour la santé du bébé. Par exemple, pour maintenir** la saveur vanillée** caractéristique des cannelés, on peut opter pour l’utilisation d’extrait de vanille naturelle.

Rappel des principaux ingrédients d’un cannelé

Le cannelé, cette délicieuse pâtisserie d’origine bordelaise, est élaboré à partir d’œufs, de lait, de farine, de sucre, de beurre et de vanille. Certains amateurs avertis ajoutent une touche de cannelle pour rehausser la saveur de cette gourmandise. L’alcool, présent traditionnellement dans la recette classique, doit être évité pendant la grossesse, car il peut être nocif pour le bébé en développement.

À voir  Peut on accoucher avec du vernis au pied ?

Conseils et recommandations

Pour se faire plaisir en toute sécurité, voici quelques conseils à suivre pour les futures mamans désireuses de savourer un cannelé pendant leur grossesse :

  • Privilégier les préparations maison : En préparant soi-même ses pâtisseries ou desserts, on a un meilleur contrôle sur les ingrédients utilisés, réduisant ainsi les risques liés aux bactéries et parasites pouvant contaminer les aliments.
  • Utiliser des œufs cuits : Il est préférable d’éviter les pâtisseries contenant des œufs en neige ou des œufs crus, qu’elles proviennent de boulangeries, pâtisseries, restaurants ou amis. Opter pour des œufs bien cuits dans les recettes est plus sûr.
  • Laver soigneusement les fruits : Si des fruits entrent dans la préparation du cannelé, il est essentiel de les laver minutieusement pour éliminer tout résidu de pesticides ou de bactéries potentielles.
  • Favoriser les fabrications industrielles : Si l’on préfère acheter des cannelés dans le commerce, il est bon de savoir que le risque de contamination est moindre dans les fabrications industrielles où des normes sanitaires strictes sont généralement appliquées.

Même question mais pour le Reblochon pasteurisé ?

Se faire plaisir avec modération

La grossesse n’est pas une raison pour se priver de toutes les petites douceurs de la vie, mais il est important de le faire avec modération. Le cannelé peut être consommé en quantité raisonnable et lors d’occasions spéciales. Le plaisir de la dégustation doit s’accompagner d’une attention à l’alimentation générale pendant cette période cruciale de la vie de la future maman et de son bébé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *