Un bébé debout

Bébé hypertonique : tout savoir

Les nouveau-nés sont en général hyperactifs : ils touchent à tout et ont beaucoup d’énergie. Ces caractéristiques apparemment normales peuvent être des signes de l’hypertonie. Un bébé est dit hypertonique lorsqu’il présente un tonus musculaire supérieur à la moyenne normale. Le tonus musculaire est l’intensité à laquelle les membres peuvent se mouvoir au moment du repos. Que faut-il savoir sur les bébés hypertoniques ? Cet article donnera les informations essentielles à connaître sur ces bébés.

Quels sont les symptômes du bébé hypertonique ?

Le nourrisson est diagnostiqué hypertonique par un pédiatre. Voici une liste de quelques symptômes qui devraient attirer l’attention des parents.

Un bébé assez mouvementé

Le bébé hypertonique se reconnaît grâce à ses membres très souvent en mouvement. Il n’arrive pas à rester tranquille. Ces bébés gigotent beaucoup et ont leurs membres fléchis.

Un bébé très sensible

L’hypersensibilité est une autre caractéristique du bébé hypertonique. Il ressent de manière plus intense les évènements qui ont lieu dans son milieu de vie. Le bébé hypertonique peut se retrouver à pleurer très fort parce qu’il aurait ressenti une légère anxiété.

Les bébés hypertoniques ne s’adaptent pas très bien au changement. Il est préférable de les maintenir dans leur milieu habituel où ils ont déjà pris leurs marques.

Un bébé au grand appétit

Toute cette énergie que déploie un bébé hypertonique nécessite une bonne réserve. Étant donné que l’hypertonie concerne les nouveau-nés, l’alimentation principale est le lait maternel. Le nourrisson hypertonique réclame beaucoup d’être nourri. Généralement pour les bébés, il y a des horaires habituels pour le biberon. Mais avec le bébé hypertonique, vous aurez tendance à lui donner à manger à toute heure de la journée et même de la nuit.

Un bébé de nature impatiente

Les bébés hypertoniques émettent des besoins et veulent les satisfaire tout de suite. Le bébé hypertonique n’aime pas attendre du tout. Cela le contrarie. Lorsqu’il désire qu’on le borde par exemple, cela doit être fait immédiatement. Ces nourrissons n’ont pas deux méthodes pour montrer leur contrariété. Ils se mettront à pleurer et à crier à tue tête. Très rapidement, ils vous feront comprendre que leurs désirs devraient être réalisés instantanément.

Un bébé au sommeil particulier

Considérant le fait qu’un bébé hypertonique est hyperactif, vous pourriez croire qu’il se fatigue vite. C’est complètement erroné. Le bébé hypertonique ne dort pas facilement. Et même lorsqu’il y arrive, son repos n’est pas paisible. Même au coucher, il continue à se mouvoir. Ces bébés n’éprouvent pas le besoin de faire de longues heures de sommeil. Le mieux à faire est de mettre en place un cadre favorable au repos.

Un bébé de nature imprévisible

Ce nouveau-né aux besoins intenses est très changeant. Du jour au lendemain, son environnement habituel peut lui être hostile. Ce qui a toujours été épanouissant pour lui peut un beau matin se révéler frustrant. Avec le bébé hypertonique, vous ne pourrez malheureusement pas avoir de mode d’emploi.

Quels sont les moyens pour relaxer un bébé hypertonique ?

Il est important de consulter un pédiatre au vu des caractéristiques citées précédemment. Les parents doivent consulter un pédiatre pour s’assurer que c’est vraiment un cas d’hypertonie. Dans bien des cas, les symptômes hypertoniques cachent des pathologies.

Il faut savoir que l’hypertonie s’observe seulement les premiers mois. Donc ne vous inquiétez pas, c’est une phase passagère. Voilà néanmoins quelques solutions pour aider les parents dans cette situation.

Il ne faut pas toujours courir pour calmer ses pleurs. Quand votre bébé se met à pleurer parce qu’il désire quelque chose, le premier réflexe ne devrait pas être de lui donner instantanément. Laissez-le quelques instants pour voir s’il ne se calmera pas de lui-même. Attention, il ne faut pas ignorer ses pleurs. Il doit ressentir votre présence en cas de besoin. Mais ne pas y réagir tout de suite, pour qu’il apprenne une certaine autonomie.

Soyez doux et apaisants avec le bébé hypertonique. Ils peuvent pousser à bout, mais c’est à l’adulte de se maîtriser pour éviter les débordements. En parlant calmement au bébé, vous lui communiquez cette quiétude qui va rejaillir dans son comportement.

Il ne faut pas passer des heures à le border. Si un bébé hypertonique ne veut pas dormir, il ne sert à rien de vouloir l’amadouer. À l’heure du coucher, faîtes le nécessaire et allongez-le. Quand il sera prêt, il s’endormira.

Il est conseillé de câliner le bébé. Le bébé hypertonique doit recevoir la chaleur affective de ses parents. Les parents peuvent l’enrouler dans une serviette pour le nourrir par exemple. Il se sentira plus détendu.

Prenez conseil chez un professionnel, pédiatre par exemple et appliquez-les.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.